Le Yark - Bertrand Santini & Laurent Gapaillard


Le Yark aime les enfants. D’un amour… gourmand ! Mais il a un problème : son ventre délicat ne tolère que la chair d’enfants sages. En effet, les bêtises modifient la composition chimique de l’enfant, et sa chair devient toxique. Des enfants gentils ! Il doit bien en rester quelques-uns !
Mais où ? Le pauvre Yark n’est pas au bout de ses peines… Un conte moderne tout en humour... et tendresse.

Nuart : 38 0200 6 – ISBN : 978 2 246 78686 3
Thèmes : humour, monstre, amitié
Coll. « Lecteurs en herbe » – À partir de 7 ans – 12,50 € – 150 x 210 mm – 80 p. Relié – 


 Depuis sa sortie en 2011, Le Yark a fait des heureux : 

"Si un seul livre jeunesse publié dans le dernier trimestre 2011 devait s’inscrire dans la postérité, il y a fort à parier que Le Yark remporterait le trophée !" LE YARK - dans la sélection de RICOCHET par Claude-Anne Choffat, responsable de la rubrique « As-tu lu ? » de la revue Parole de l’Institut suisse Jeunesse et Médias


Soupe de l'espace (La) : "Un duo de choc est à l’œuvre pour vous offrir un livre IN-DIS-PEN-SA-BLE à toute bibliothèque/table de chevet/étagère/tout meuble susceptible de recueillir un livre… Un livre qui va faire date, on en est certains" Bocal à grenouilles (blog) : "Le Yark : C'est sûr, les enfants vont l'adorer ! Les enfants : C'est sûr, le Yark va vous adorer !" Chez Libouli (blog) : "J'adore. Parce que c'est plein d'humour, parce que ça balance sur les gosses et que de temps en temps ça fait du bien.... " Chroniques de Madoka (Les) : "Un conte moderne un peu effrayant qui joue avec le rappel des contes anciens avec l’ogre comme monstre et qui finit toujours par rencontrer la bonté et la gentillesse. Un magnifique livre à faire découvrir à vos enfants !" Cabas de Za (Le) : "Quelle délicieuse torture que ce texte enlevé, pétillant, drôle, brillant." Beurk! Des livres… : "20/20 pour ce conte ultra moderne, intelligent et flippant juste ce qu'il faut, qui joue du début à la fin sur l'opposition gentils/méchants." Riches heures de fantasia (blog) : "Un conte à l’envers… parfait pour endormir les petits enfants !" Froggy's delight : "Conte à la fois terrifiant, plein de poésie et d'humour avec des illustrations très "idées noires", Le Yark mérite qu'on le laisse entre les mains de nos enfants même s'il faut pour cela se préparer à rassurer notre chère tête blonde apeurée… à moins que celle-ci ne soit pas aussi innocente qu'on le croit…" Livres comme l'air (blog) : "Chaque phrase est une petite merveille qui appelle la suivante et se souvient de la précédente, tant est si bien que le texte se lit effectivement d'une traite, avec le cœur qui bat, l'esprit en ébullition, les mains tremblantes de plaisir et un sourire un peu inquiet au coin des lèvres. Ce livre aurait sa place au rayon adulte autant qu'il l'a au rayon jeunesse." Sous un pissenlit : "Le Yark de Bertrand Santini c’est de l’humour noir, des frayeurs, le tout à une puissance nucléaire incroyable. (…) Alors, oui, c’est un livre pour enfants, oui, oui, triplement oui! Car la littérature jeunesse, cela peut aussi être du sarcasme, de l’humour noir, être un peu cruel et être réjouissant en même temps. Vive le Yark!" Sandales d'Empédocle (Les) : "Fort bien écrit, truculente, cette histoire drôle et tendre (aucun jeu de mot sur la chair des enfants, je ne suis pas un Yark) ravira les lecteurs juniors et ceux qui auront la formidable idée de leur offrir ce livre. De quoi se faire peur, mais pas trop et surtout découvrir des illustrations en noir et blanc formidables." Lili les merveilles : "Délicieux récit politiquement incorrect. (…) À mi-chemin entre la prose, la poésie, la critique sociale et le conte cruel, cette aventure débridée arrache au lecteur rires grinçants et frissons de peur... sans oublier d'émouvoir." Librairie pages d'encre : "Le texte est un véritable ravissement, c’est à la fois impertinent, méchamment drôle et affreusement délicieux,  les illustrations sont à couper le souffle… À dévorer à tout âge ! A posteriori a priori : "Sous une plume humoristique et tendre, Bertrand et Laurent nous emporte dans un monde merveilleux où tendresse, humanité et rigolades sont au rendez-vous. A lire sans modération, à tout âge." Yulenka : "C'est irrévérencieux comme j'aime et rares sont les textes aussi bien écrits…"Chroniques de l'imaginaire (Les) : "Pour accompagner ce texte savoureux, de magnifiques illustrations de Laurent Gapaillard à l’encre noire qui nous donneraient presque envie de croiser ce monstre. Alors n'hésitez pas et venez rencontrer le Yark… si vous en avez le courage." Sous le feuillage : "Le texte est un délicieux mélange de conte, de poésie et d'humour noir. Chaque page est un vrai bonheur et on se délecte, enfants et adultes de cette histoire incroyablement si bien racontée et mise en valeur par des illustrations tout en finesse, en noir et blanc. A SA-VOU-RER de toute urgence !" Li & Je : "Les dessins sont hirsutes, merveilleux de drôlerie. À proposer aux lecteurs capables d’ironie, ou (et ?) à ceux qui aiment se faire peur." Il était une fois : "Merci aux éditions Grasset jeunesse d'avoir édité ce petit bijou, une langue savoureuse un rythme musical, un bonheur de lecture à haute voix." Médiathèque Bezons : "Bertrand Santini est drôle, très drôle. Sa plume est impertinente et réjouissante et son goût pour les rimes est un bonheur pour le lecteur à voix haute. C’est tout bonnement irrésistible : il suffit de voir les têtes des enfants lors des passages qui les égratignent..." Une page lue par soir… au minimum ! : "Bertrand Santini nous offre là une magnifique histoire de monstre. L'ogre est complexe, subtil. Il réfléchit et est prêt à s'émouvoir. Ses anecdotes sont jouissives et hilarantes pour les petits et les plus grands" À faim d'en lire ! : " Le Yark est un superbe conte moderne en plus d'être un magnifique objet-livre. (…) Un véritable coup de cœur" Pense à autre chose : "Bref les enfants, soyez terribles si vous ne voulez pas vous faire dévorer, par le Yark, par la vie, sautons sur les lits et renversons les mémés dans les orties! Voilà enfin le roman jeunesse qu'on attendait, merci Bertrand Santini !!!" boumabib.fr : "Il s’agit d’un bel objet, le texte est sensible et humoristique." Damemorgane : "Il m'avait déjà séduite au moment de l'achat, j'ai craqué en le réceptionnant et en le feuilletant... J'ai fondu en le lisant ! Un petit roman décapant à lire absolument dès 7 ans !!!! Un régal !"Blog de Murmuse (Le) : " Je dois l'avouer, ce livre est un ENORME COUP DE COEUR pour moi. J'ai adoré! Je l'ai ouvert, je l'ai commencé et je n'ai pas réussi à le fermer avant de l'avoir fini en me promettant de le relire le plus vite possible. Il est vraiment génial." D'une berge à l'autre : "Il y a quelque chose de jubilatoire dans ce petit bouquin. Parce que c’est drôle, irrévérencieux, et que ça bouscule beaucoup de lieux communs que l’on retrouve dans trop d’ouvrages pour la jeunesse. (…) un vrai trésor !" agdoalto.blogspot.fr : "Des coups de cœur comme ça j'en ai peu (…) en lisant ce petit roman, on rit ET on a les larmes aux yeux." blog.3-etoiles.fr : "C’est drôle, c’est brillant, c’est jubilatoire ! Le texte de Bertrand Santini est incisif et poétique, plein de rimes, et les illustrations de Laurent Gapaillard… que dire ? Elles sont incroyables !!" litterauteurs.canalblog.com : "Un album jubilatoire et fantasque qui respire l'allégresse. Un album qui, mine de rien, donne à réfléchir (à celui qui veut bien) sur la nature humaine et sur certaines de ses "faiblesses". (...) C'est une pépite de la littérature jeunesse, du pur bonheur !" Méli-mélo de livres… : " La lecture de ce petit livre, déjà un très bel objet, est jubilatoire ! On se délecte de la langue, on se régale des péripéties, on s'attache à ce gros monstre bien pataud, on finit par ne lui souhaiter que du bien alors que c'est un monstre !" Lire pour le plaisir : "Un bonheur pour les oreilles. De la prose, mais aussi de la poésie. Assonances et allitérations grouillent ici. Un texte à lire, à dire, à jouer, à mettre en voix…" Lire pour le plaisir : "Un bonheur pour les oreilles. De la prose, mais aussi de la poésie. Assonances et allitérations grouillent ici. Un texte à lire, à dire, à jouer, à mettre en voix…"Dans la bibliothèque de Noukette : "Le Yark, c’est de l’or en barre, n’ayons pas peur des mots !" Maman Baobab : "Le bonheur des belles phrases, d'un beau texte, le bonheur de l'esprit, de l'humour qui jaillit pour raconter avec une voix qui chante, une voix qui souligne les rimes, qui fait mélodie, les plus terribles des ignominies." Au milieu des livres : "Comme c’est drôle, comme c’est fin ! Qu’il est bon de lire de tels textes aussi intelligemment écrits, aussi bien pensés et menés. J’avais rarement autant ri en lisant un album jeunesse et la magie a rapidement opéré." Mille et une frasques : "C’est une lecture magnifique portée par une histoire splendide, drôle et porteuse de vraies valeurs. Mais c’est aussi un objet magnifique : les illustrations en noir et blanc sont une merveille de cruauté mêlée d’humour." Bricabook : "Il est des livres qui vous bouleversent sans que vous vous y attendiez... (…) Comme je déteste le manichéisme ou qu’on mette les gens dans des petites boîtes, je ne pouvais qu’adorer cette histoire." Yanous ! : "Bertrand Santini et Laurent Gapaillard ont su créer un conte politiquement très incorrect et cruel dans la lignée des frères Grimm, pour frissonner délicieusement et sans faire de manières." Ronde des Post-it (La) : "Quel trésor! Quel bonheur de pouvoir encore découvrir une pépite telle que celle-ci au rayon des contes!" À partir du néant : "Une bien jolie fable sur la différence. Un texte touchant qui nous renvoie à nos peurs d’enfants, qui réduit la limite entre rêves et réalité à une peau de chagrin, si mince que l’on peut la franchir rien qu’en ouvrant la première page du livre." Mare aux mots (La) : "On parle ici d’amitié, de différence, mais avec beaucoup d’humour, un humour noir comme on aime. Un livre réjouissant, qui fait du bien, pour tous les enfants qui aiment avoir un peu peur, bref un livre indispensable à toute bibliothèque !" Mes Madeleines : "Un album envoûtant à lire seul à partir du CE2" Deslivresetlesenfants : "Le récit est drôle mais aussi caustique. Le style est fin, les jeux de mots et les clins d’œil sont subtils." Bibliothèque municipale Georges Brassens : "Un ouvrage intelligent, atypique et drôle servi par de belles illustrations en noir et blanc." Croqulivre : "Une langue précise, léchée, et néanmoins délicieusement familière par moments, qui interroge le lecteur en 13 chapitres illustrés : bon ou mauvais, carnivore ou pacifiste, doit-on, fataliste, se résigner à suivre ce que l’on croit être sa nature ?" Ombre du capitaine (L') : "Jubilatoire, ce terme est sans doute le plus idoine pour qualifier ce charmant petit livre. Il est bien loin le temps de l’enfant modèle et chéri, les gosses en prennent pour leur grade et on adore ça. Sous une plume à la fois grinçante et mélodieuse, Bertrand Santini nous offre une belle histoire magnifiquement portée par le trait Laurent Gapaillard (dont je vous invite fermement à visiter le site). Poétique, irrévérencieux, ce texte détonne dans le paysage un peu trop politiquement correct de la littérature de jeunesse actuelle." Lectures de kik (Les) : "C'est le genre d'histoire que les jeunes lecteurs aimeront lire seul, pour se faire un peu peur, et que les plus petits vous demanderont de relire encore et encore. "Tiroir à histoires (Le) : "Ecrit avec brio, humour et intelligence dans un français absolument succulent, Le Yark époustouflera les (pas trop) petits (quand même) comme les grands. Et si je n'ai pas dit un mot des illustrations, c'est qu'on touche ici au génie. (…) Une histoire quatre étoiles qui se dévore... ou se savoure bouchée après bouchée, chapitre après chapitre, pour faire durer ce plaisir délicieusement jubilatoire. Un régal, dans tous les cas !" Alex bouquine en prada : "Autant vous le dire d’entrée de jeu, cette lecture est une petite pépite de drôlerie, de douceur et de bon sens. Attention, coup de coeur ! (…) Chaque boutade est imagée, drôle, bien sentie et sert de socle de réflexion. De la vraie littérature jeunesse, c’est exactement cela ! Quel bonheur. Je plussoie et me gratte sous les bras d’allégresse devant pareille prouesse" Addict-culture : "Avant de nous éblouir avec Hugo de la nuit, Bertrand Santini proposait avec Le Yark une fabuleuse histoire de monstre. Alors : littérature pour enfants, pour adolescents, pour adultes ? On peut être adulte et prendre un grand plaisir à ces histoires dites pour enfants, non ? En tout cas, après plusieurs lectures, ce Yark rentre directement dans le top 3 des livres que je lis aux enfants et que je peux lire juste pour moi" O Carol : "Ce livre est génial ! Dès les premières phrases, on est conquis par la prose musicale de Santini (…) Vous l’aurez compris, Le Yark n’est pas qu’un livre pour enfants. Il permet, comme les meilleurs livres pour enfants, une double lecture. Plus large que la simple histoire de monstre qui fait peur, Le Yark dépeint des enfants-rois, des peurs et fantasmes enfantins, des émotions ambivalentes… Le Yark constitue pour moi un de ces livres intemporels qui a toutes les qualités pour devenir un classique ! Un classique ? Rien que ça ? Ben oui, rien que ça !" Irish Times (The) : [traduction] "Le Yark est une histoire qui tiendra en haleine les premiers lecteurs, s'ils sont assez robustes pour le lire !" Sur les traces du chat : "Si c'est un livre pour enfants, il ravira également les parents, de par le niveau de lecture exigé, mais aussi à cause de certains traits d'humour ou d'esprit qui feront plutôt mouche sur un lecteur adulte." Clarabel : "Sur une base très classique, l'histoire prend des virages inattendus et patauge avec bonheur dans l'humour malicieux ... pour le plus grand plaisir du lecteur." Délivrer des livres : "Moi, rien qu’à lire la présentation de l’éditeur, j’en avais déjà l’eau à la bouche…  Et le reste est à la hauteur ! (...) Les illustrations, à l’encre noire (et qui me font penser à certaines illustrations de Gustave Doré), réussissent à être tout à la fois drôles et effrayantes…"

Le Yark a été sélectionné dans les incontournables du Salon du livre jeunesse de Namur 2012.
Il est lauréat du prix Versele 2014 et du prix Kilalu 2014.
Il a été traduit dans 10 pays et a fait l'objet des plusieurs adaptations théâtrales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.